Articles

L'allemand Prettl investit 8 millions d'euros à Tanger

Auteur : H24 | 01/02/2018 14:54

L'allemand Prettl investit 8 millions d'euros à Tanger


Nouvel investissement à Tanger Automotive City. Prettl, spécialisé dans la fabrication de pièces automobiles, y lance sa 2e usine pour un investissement de 8 millions d’euros, avec à la clé 800 emplois. Le site industriel disposera d'une capacité de production globale de 30 millions de pièces à long terme, ont annoncé les responsables du groupe allemand, le 30 janvier à Tanger, lors de la pose de la première pierre. La première tranche de cette usine, qui s'étendra sur une superficie dépassant les 26.000 m2, devra être achevée l'année prochaine pour une capacité de production atteignant les 15 millions de pièces. L'exploitation de la seconde tranche est programmée pour 2021 avec une capacité de production similaire. «Le Maroc a tracé des objectifs ambitieux dans l'industrie automobile. 

Les potentialités et ressources humaines du pays notamment à Tanger, où nous disposons déjà d’un site, nous aideront à relever le défi du changement que connait l'industrie automobile comme les voitures électriques, les batteries et les technologies numériques», a déclaré Erhart Prettl, DG du groupe. Le choix de Tanger pour élargir l’investissement du groupe se justifie par le «très bon» niveau des infrastructures et la sécurité des investissements de la ville, précise Prettl. Pour sa part, Mehdi Tazi Riffi, président du directoire de l'Agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA), a fait savoir que le projet de Prettl revêt une «grande importance», puisqu’il confirme la dynamique enclenchée par la plateforme Tanger Med pour l'attrait des entreprises allemandes, aussi bien sur le volet industriel que celui logistique. «Il n'était pas commun d'accueillir deux projets industriels majeurs dans une durée si courte, puisqu'il y a quelques mois nous avons assisté au démarrage de Siemens Gamesa et aujourd'hui à celui de Prettl. Ceci témoigne de l'intérêt qu'accordent les investisseurs allemands à la plateforme Tanger-Med», se félicite Mehdi Tazi Riffi.